L’EVEREST SANS OXYGÈNE

Marc Batard, Pasang Nuru Sherpa et Tahar Manaï partiront en 2022 pour gravir l'Everest sans oxygène. Seulement 2% des ascensionnistes ont gravi l’Everest dans ces conditions. Au delà de l’Everest, cette cordée d'exception souhaite promouvoir le goût d’entreprendre et de partager avec des associations et ONG à buts humanitaire, écologique, culturel et sportif.

Le plus experimenté « summitter » à 8848m sans oxygène, un record du monde

En 2022, Marc Batard aura 70 ans. C’est à quelques mois près la date anniversaire des 70 ans de l’exploit de la première ascension du plus haut sommet de la Terre par la cordée mythique d’Edmund Hillary et Tensing Norgay. Il est nommé « le SPRINTER de L’EVEREST » après avoir gravi le toit du monde en moins de 24 heures. Il se donne cinq ans pour remonter sur le toit du monde. Egal à lui-même, par la face Nord et ne comptant que sur l’oxygène rare que ses poumons capteront à plus de 8000 mètres d’altitude. Son aptitude à la haute altitude reste hors norme avec un coeur qui bat à 36 pulsations/minutes.



Un esprit multi culturel, trans générationnel

Marc s’allie avec deux grands noms de la montagne qui sont plus jeunes que lui: A 43 ans, Pasang Naru Sherpa a déjà gravi huit fois l’Everest. Le Franco-Tunisien Tahar Manaï qui a 28 ans. Ce pompier professionnel lyonnais est le premier de ses collègues, mais aussi le premier Tunisien, à avoir vaincu le sommet en 2016. L’un d’eux sera certainement premier de cordée, même si ils adopteront un mode d’escalade en «réversible» qui permet aux alpinistes de changer de rôle en progressant sur la voie. D’où l’absolue nécessité de se découvrir en situation, puisqu’ils n’ont jamais réalisé d’ascension ensemble. Le plus important est qu’ils ont fait l’Everest avec des bouteilles d’oxygène alors qu’ils sont très probablement capable de s’en passer. En effet, il faut savoir qu’il ne reste plus que 7% d’oxygène dans l’atmosphère au dessus de 8000 m.



Beyond Everest 2022

Beyond Everest 2022

Beyond Everest 2022

Au-delà de l’exploit, Marc Batard inaugurera en 2022 la première école des métiers de la très haute montagne dans l’Himalaya (HIMS). Objectif de l’école HIMS : former des professionnels des métiers de la montagne parmi les populations himalayennes. Sécurité, environnement, maîtrise des activités liées au tourisme de très haute montagne, adaptation au contexte spécifique de l’Himalaya sont les principaux objectifs de ce centre de formation. En hommage à tout ce que le Népal et sa population lui ont permis d’exploits, Marc Batard souhaite que l’Ecole HIMS soit un lieu de transmission professionnelle.

AU-DELÀ DE L’EVEREST

Par son ampleur et sa difficulté, mais aussi porté par la haute ambition de Marc Alpiniste à l’éthique exigeante, le projet « Everest 2022 » vise à promouvoir le goût d’entreprendre et de partager avec des associations et ONG à buts humanitaire, écologique, culturel et sportif. Attirer l’attention sur des pays de montagne où les conditions de vie des populations sont dures et qui ne focalisent qu’occasionnellement l’attention des médias.

Rejoignez-nous...

Vous souhaitez devenir sponsor, partenaire ou bien tout simplement rejoindre notre association et participer activement à notre projet contactez-nous,

Si vous souhaitez nous rencontrer, si vous avez des questions, voici le moyen le plus rapide de rentrer en contact avec nous !


Phone : (+33) 6 30 46 03 89
Email : montagneethumanisme@gmail.com
Siège : 14, villa Collet, 75014 Paris.




Montagne et Humanisme

Suivez l'aventure

Soyez les premiers à être informés... inscrivez-vous à notre newsletter